AFP

Allemagne grèves aviation transport salaires syndicats 20 Ekim 2019 - 13:36

Allemagne: grève dans les aéroports affectant Eurowings et Germanwings Francfort, 20 oct 2019 (AFP) - Le personnel de cabine de quatre filiales de la compagnie aérienne allemande Lufthansa s'est mis en grève dimanche pour obtenir de meilleurs salaires et conditions de travail, provoquant des dizaines d'annulations dans les aéroports allemands. Le débrayage, à l'appel du syndicat du personnel de cabine UFO, devait initialement durer de 05H00 à 11H00 (03H00 à 09H00 GMT), mais une escalade dans le conflit avec la direction de Lufthansa l'a poussé à prolonger la grève jusqu'à minuit. Selon l'agence de presse DPA, la grève chez Eurowings, Germanwings, SunExpress et CityLine a entraîné la suppression d'au moins 12 départs à l'aéroport de Hambourg, une dizaine à Munich et une quinzaine à Berlin-Tegel. L'aéroport de Francfort, le plus fréquenté du pays, a subi "plusieurs" annulations, de même que Düsseldorf et Cologne-Bonn. Dans un communiqué, UFO a expliqué avoir durci la grève après que le groupe Lufthansa eut franchi selon lui une "nouvelle étape" en avertissant les salariés que ces débrayages étaient "illégaux" et "menaçaient leurs emplois". "Ce n'est pas seulement une erreur, c'est aussi le signe d'une nouvelle étape dans les menaces qui pèsent sur les membres d'équipage de cabine", a déclaré le syndicat. "Ce comportement doit cesser", a-t-il ajouté. Vendredi, le syndicat avait annulé une grève devant affecter la maison mère Lufthansa après l'annonce par la compagnie d'une augmentation de 2% des salaires du personnel de cabine, quand le syndicat avait demandé 1,8%. Mais d'autres demandes d'amélioration des conditions de travail n'ont pas été satisfaites et UFO n'a pas exclu d'autres actions, de nouvelles discussions étant prévues lundi au niveau de Lufthansa et de ses filiales. Lundi, Lufthansa avait déclaré que le groupe considérait comme "illégaux" des appels à la grève venant de UFO, estimant que le syndicat n'avait plus le droit de parler au nom des travailleurs. Il a d'ailleurs contesté son statut devant les tribunaux. En proie à un conflit qui s'enlise à sa tête, UFO a perdu nombre d'adhérents et s'est aliéné le soutien d'une partie des personnels de cabine, qui se sont tournés vers d'autres organisations représentatives. mfp/evs/lb DEUTSCHE LUFTHANSA AG

79. Sayı