AFP

Brésil USA Venezuela armée défense armement armes 20 Ağustos 2019 - 01:55

Venezuela: la marine américaine "prête à faire le nécessaire" (amiral) Rio de Janeiro, 19 août 2019 (AFP) - La marine américaine est prête "à faire le nécessaire" au Venezuela, a déclaré lundi à Rio le chef du commandement Sud des Etats-Unis, après que le président Donald Trump a indiqué être prêt à envisager un embargo total du pays. "Je ne parlerai pas des détails de nos plans, de ce que nous faisons, mais nous restons prêts à mettre en oeuvre des décisions politiques", a déclaré l'amiral Craig Faller, lors du lancement par les Etats-Unis de leurs exercices navals conjoints avec neuf pays d'Amérique latine. Les marines du Royaume-Uni, du Portugual et du Japon participent également à ces exercices annuels dénommés UNITAS. "La marine américaine est la plus puissante du monde. Si une décision politique est prise de déployer la marine, je suis convaincu que nous serons capables de faire le nécessaire", a dit l'amiral à des journalistes. Le président Trump avait menacé début août d'imposer un embargo total au Venezuela de Nicolas Maduro. Washington a imposé en avril un embargo pétrolier au Venezuela pour accentuer la pression sur M. Maduro et le contraindre à quitter le pouvoir. Puis début août, le président Trump a ordonné le gel de tous les biens du gouvernement du Venezuela aux Etats-Unis et interdit les transactions avec le pouvoir socialiste. "Le gouvernement américain continue de se concentrer sur les pressions ciblées contre un régime illégitime pour s'assurer qu'il y aura une transition avec un régime légitime, démocratiquement élu", a ajouté l'amiral Faller. "Une partie de cet effort est de s'assurer que l'assistance humanitaire puisse atteindre les gens qui en ont besoin", a-t-il poursuivi. Les Etats-Unis, suivis par une cinquantaine de pays dont le Brésil, ont été les premiers en début d'année à reconnaître comme président par intérim le chef de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido. Les exercices maritimes de deux semaines au large des côtes brésiliennes, qui impliquent plus de 3.300 hommes, "envoient un message à Maduro", a dit l'amiral Faller. Et "les exercices maritimes envoient un message au monde sur ce que les démocraties qui oeuvrent ensemble peuvent réaliser". amj-pt/bp

77. Sayı