54. Sayı  
Afp-Feed: Syria-conflict-Israel-jihadists-IS - 23.10.2017 Afp-Feed: Tchad-Syrie-enquête-transport-aviation- - 23.10.2017 Afp-Feed: Israël-judaïsme-armée-manifestation-soc - 23.10.2017 Afp-Feed: Egypt-unrest-army-jihadists-Libya - 23.10.2017 Afp-Feed: Israel-politics-religion-army-demonstra - 23.10.2017 Afp-Feed: USA-Afghanistan-conflit-armée-tribunal - 23.10.2017 Afp-Feed: Afghanistan-USA-conflit-armée,PREV - 23.10.2017 Afp-Feed: US-Afghanistan-unrest-politics-military - 23.10.2017 Afp-Feed: SriLanka-UN-warcrimes-military - 23.10.2017 Afp-Feed: Egypte-armée-jihadistes-Libye - 23.10.2017 Afp-Feed: USA-politique-armée,LEAD - 23.10.2017 Afp-Feed: France-Egypte-Droitshomme-ONG-armement- - 23.10.2017 Afp-Feed: Afghanistan-USA-conflit-armée,LEAD - 23.10.2017 Afp-Feed: USA-politique-armée - 23.10.2017 Afp-Feed: Afghanistan-USA-conflit-armée - 23.10.2017 Afp-Feed: Netherlands-aviation-labour-pension-KLM - 23.10.2017 Afp-Feed: USA-politique-armée - 23.10.2017 Afp-Feed: Nepal-aviation-museum,FOCUS - 23.10.2017 Afp-Feed: US-NKorea-diplomacy-Mattis,lead - 23.10.2017 Afp-Feed: Indonesia-US-diplomacy-military - 23.10.2017
Uluslararası Savunma Haberleri-AFP
13.10.2017 15:29

Otan-Iran-USA-diplomatie-nucléaire-défense

Otan-Iran-USA-diplomatie-nucléaire-défense Nucléaire iranien: Stoltenberg rappelle les craintes de l'Otan sur les missiles =(Video+Photo Archives)= Bruxelles, 13 oct 2017 (AFP) - Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a refusé de prendre parti vendredi dans le débat sur l'accord nucléaire iranien que Donald Trump pourrait remettre en cause partiellement, tout en redisant les préoccupations des Alliés sur les missiles développés par Téhéran. "Il n'appartient pas à l'Otan de faire une évaluation du respect" par l'Iran de cet accord signé en 2015, a fait valoir le patron de l'Alliance atlantique dans un entretien à l'AFP. M. Stoltenberg s'exprimait à quelques heures d'un discours très attendu du président américain Donald Trump qui pourrait partiellement remettre en cause ce texte. L'accord a mis fin à plus d'une décennie de tensions internationales découlant des activités d'enrichissement de Téhéran, jusque là déterminé à fabriquer une bombe atomique. "C'est aux pays signataires de cet accord et à l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique) de faire ce genre d'évaluation", a insisté M. Stoltenberg. Lors d'un discours à Washington à 16H45 GMT, M. Trump pourrait annoncer qu'il refuse de "certifier" le fait que Téhéran respecte ses engagements, en dépit des assurances en ce sens de l'AIEA qui mène des inspections quasi quotidiennes en Iran. Cette non certification ouvre la voie à la réimposition par le Congrès de sanctions nucléaires à l'Iran, alors que ces lourdes mesures ayant asphyxié l'économie iranienne avaient été levées début 2016 par les Occidentaux dans le cadre de l'accord signé l'été précédent. M. Stoltenberg a en revanche répété les "préoccupations" actuelles de nombreuses capitales occidentales à l'encontre de l'Iran concernant son "développement continu de capacités de missiles", un sujet qui ne relève pas directement de l'accord nucléaire. "C'est la raison pour laquelle nous avons développé notre propre système anti-missiles qui est en train d'être étendu en Europe" pour intercepter toute attaque, a-t-il expliqué. Le bouclier antimissiles lancé en 2010 par l'Otan est en cours d'installation et devrait être pleinement opérationnel d'ici 2020 avec notamment des intercepteurs en Roumanie et en Pologne, officiellement dans un but défensif contre l'Iran. C'est un lourd sujet de contentieux avec Moscou, qui affirme que ce dispositif est dirigé contre la Russie, ce que l'Otan a toujours démenti. pdw/axr/mad/pg

Bize Ulaşın

Adres : Teşvikiye Deryadil Sok. Şeren Apt. No: 104/10 Şişli 34365, İstanbul
Telefon : +90 212 296 00 39
E-Posta : info@c4defence.com

Son Haberler

GÜNDEM

Rusya’dan bir yıl uçacak

Rusya, yalnız güneş en...

GÜNDEM

Havada Alman-Fransız İş B

Almanya ve Fransa, ortak bi...

GÜNDEM

Rus Mi-26 Modernizasyonda

Russian Helicopters, Mil Mi...

Twitter

COPYRIGHT © 2015 C4 Defence.