67. Sayı  
Afp-Feed: USA-politique-armée - 15.12.2018 Afp-Feed: politique-armée-Ethiopie-justice - 15.12.2018 Afp-Feed: Ethiopia-politics-army - 15.12.2018 Afp-Feed: Ukraine-army-accident-defence - 15.12.2018 Afp-Feed: Israël-Palestiniens-conflit-armée,LEAD - 15.12.2018 Afp-Feed: Ukraine-défense-accident-armée - 15.12.2018 Afp-Feed: défense-diplomatie-armée-Russie-USA - 15.12.2018 Afp-Feed: Israël-Palestiniens-conflit-armée - 15.12.2018 Afp-Feed: Philippines-US-military-history-diploma - 15.12.2018 Afp-Feed: Philippines-US-military-history-diploma - 15.12.2018 Afp-Feed: Kosovo-Serbia-politics-army,WRAP-update - 15.12.2018 Afp-Feed: Kosovo-Serbie-Otan-diplomatie-défense,P - 15.12.2018 Afp-Feed: Nigeria-violences-armée-conflit-aide-ON - 15.12.2018 Afp-Feed: Nigeria-violences-armée-conflit-aide-ON - 15.12.2018 Afp-Feed: ONU-Kosovo-Serbie-Otan-diplomatie-défen - 15.12.2018 Afp-Feed: Nigeria-unrest-BokoHaram-military-UNICE - 15.12.2018 Afp-Feed: ONU-Kosovo-Serbie-Otan-diplomatie-défen - 15.12.2018 Afp-Feed: Kosovo-Serbie-Otan-diplomatie-défense,P - 15.12.2018 Afp-Feed: Kosovo-Serbia-politics-army,WRAP-update - 15.12.2018 Afp-Feed: Nigeria-armée-conflit-aide-ONU,LEAD - 14.12.2018
Uluslararası Savunma Haberleri-AFP
06.12.2018 18:35

Pakistan-armée-droitsHomme

Pakistan-armée-droitsHomme Pakistan: l'armée menace d'employer la force contre un mouvement de droits civiques =(Video)= Islamabad, 6 déc 2018 (AFP) - La puissante armée pakistanaise a menacé jeudi d'utiliser la force contre un mouvement pacifique de défense de l'ethnie pachtoune, qui accuse les militaires de réprimer les siens, si ce mouvement persistait à vouloir faire entendre sa voix. "Nous comprenons leur douleur, leurs difficultés, mais ils ne devraient pas franchir ces lignes, où l'Etat doit utiliser sa force pour contrôler la situation", a déclaré le porte-parole de l'armée pakistanaise, le général Asif Ghafoor, lors d'une conférence de presse. Le Mouvement de protection pachtoune (PTM), créé en janvier, dénonce la discrimination dont ses membres se disent victimes au Pakistan, les nombreuses disparitions forcées et exécutions extra-judiciaires, ainsi que la situation chaotique laissée par les interventions de l'armée dans le Nord-Ouest, d'où beaucoup d'entre eux sont originaires. "Nous souhaitons toujours discuter poliment avec eux, mais ils avancent vers cette ligne, où l'Etat fera ce qu'il devra pour maintenir son autorité", a poursuivi le général Ghafoor. Accuser la toute-puissante armée est rare au Pakistan, mais le PTM ne mâche pas ses mots. Selon lui, l'armée a fourni des bases à certains groupes extrémistes dans les zones tribales pakistanaises, très majoritairement peuplées de Pachtounes, après la chute des talibans en Afghanistan fin 2001 suite à l'intervention américaine. Ces zones tribales, libérées après des années de durs combats, servent toujours de refuges pour les talibans, d'où ils attaquent ensuite les forces américaines et afghanes en Afghanistan, selon Washington, ce qu'Islamabad nie. Le PTM, qui a rassemblé des dizaines de milliers de personnes à ses meetings en début d'année, a fait élire deux de ses leaders à l'Assemblée nationale lors des législatives de juillet, qui ont vu l'ex-champion de cricket Imran Khan, également Pachtoune, arriver au pouvoir. Ces deux députés ont été empêchés de prendre un avion pour Dubaï et interdits de quitter le Pakistan la semaine dernière, selon eux pour des discours prononcés lors d'un rassemblement du PTM. D'après le général Ghafoor, l'Etat a accédé à une partie des revendications du PTM, en réduisant le nombre de check-points dans les zones tribales et en nettoyant une partie des mines qui y ont été disséminées. "Sur les 7.000 dossiers de (personnes disparues), plus de 4.000 ont été résolus", a-t-il affirmé. Interrogé en avril par l'AFP, le militaire avait qualifié les membres du PTM de "jeunes et simples Pachtounes exploités par des forces hostiles", en allusion à l'Inde, voisin et rival du Pakistan. Les 30 millions de Pachtounes pakistanais représentent environ 15% de la population. ks/st/jf/mr

Bize Ulaşın

Adres : Teşvikiye Deryadil Sok. Şeren Apt. No: 104/10 Şişli 34365, İstanbul
Telefon : +90 212 296 00 39
E-Posta : info@c4defence.com

Son Haberler

GÜNDEM

Brezilya Nükleer Güçle Ça

Brezilya, Fransız teknoloji...

GÜNDEM

11 Korvet için 541 Milyon

Tayvanlı şirket Lung Teh Sh...

GÜNDEM

ShAk-12’nin En Son Versiy

Rus emniyet güç...

Twitter

COPYRIGHT © 2015 C4 Defence.