50. Sayı  
Afp-Feed: USA-Chine-défense-diplomatie-armée,LEAD - 27.05.2017 Afp-Feed: US-Trump-diplomacy-NATO-Poland - 26.05.2017 Afp-Feed: USA-défense-missiles-CoréeNord,LEAD - 26.05.2017 Afp-Feed: US-military-missile-NKorea,lead - 26.05.2017 Afp-Feed: Egypt-unrest-Copts,WRAP-update - 26.05.2017 Afp-Feed: USA-défense-missiles-CoréeNord - 26.05.2017 Afp-Feed: Iraq-Syria-US-military-casualties-defen - 26.05.2017 Afp-Feed: Egypte-Libye-jihadistes-armée,LEAD - 26.05.2017 Afp-Feed: USA-Chine-défense-diplomatie-armée - 26.05.2017 Afp-Feed: Egypt-unrest-Copts,WRAP-update - 26.05.2017 Afp-Feed: Egypt-unrest-Copts-Libya-strikes,lead - 26.05.2017 Afp-Feed: US-military-missile-NKorea - 26.05.2017 Afp-Feed: Venezuela-manifestation-politique-armée - 26.05.2017 Afp-Feed: Egypte-Libye-jihadistes-armée - 26.05.2017 Afp-Feed: Egypt-unrest-Copts-Libya-strikes - 26.05.2017 Afp-Feed: ALERT - 26.05.2017 Afp-Feed: US-Trump-diplomacy-NATO-Montenegro,REAX - 26.05.2017 Afp-Feed: USA-Irak-conflit-défense,PREV-CORRECTIO - 26.05.2017 Afp-Feed: US-China-military-aviation - 26.05.2017 Afp-Feed: USA-défense-Irak,PREV - 26.05.2017
Uluslararası Savunma Haberleri-AFP
19.04.2017 16:32

USA-Arabie-défense-Iran-Yemen

USA-Arabie-défense-Iran-Yemen Le chef du Pentagone ne veut pas d'un "nouveau Hezbollah" au Yémen Ryad, 19 avr 2017 (AFP) - Le secrétaire américain à la Défense Jim Mattis ne veut pas que l'Iran parvienne à créer une puissante milice au Yémen comme le Hezbollah au Liban, a-t-il indiqué mercredi à Ryad, à l'issue de rendez-vous avec les responsables saoudiens. "Nous devons empêcher l'effort de l'Iran pour déstabiliser" le Yémen et "créer une nouvelle milice à l'image du Hezbollah libanais", a déclaré le secrétaire à la Défense Jim Mattis aux reporters l'accompagnant dans une tournée au Moyen-Orient. L'Iran est accusé de soutenir au Yémen les rebelles Houthis, issus de l'importante minorité zaïdite et engagés dans une guerre civile meurtrière avec les troupes pro-gouvernementales soutenues par une coalition militaire arabe dirigée par l'Arabie saoudite. Les responsables du Pentagone estiment notamment que c'est l'Iran qui a fourni les missiles tirés par les Houthis. Ils estiment aussi que des membres de la division Qods (opérations extérieures) des Gardiens de la révolution iraniens se trouvent au Yémen pour aider les Houthis. Après une journée de rencontres avec les responsables saoudiens dont le roi Salmane, Jim Mattis n'a toutefois pas voulu indiquer si l'administration américaine envisageait une éventuelle augmentation du soutien militaire américain aux opérations de la coalition arabe au Yémen. "Notre but est d'amener ce conflit dans des négociations sous l'égide des Nations unies, pour s'assurer qu'il se termine le plus tôt possible", s'est-il borné à déclarer, répétant le message qu'il formulait déjà en venant à Ryad. Les responsables du Pentagone sont convaincus qu'il faut augmenter la pression militaire sur les Houthis pour les ramener à la table des négociations. Mais les critiques internationales sur le grand nombre de victimes civiles occasionnées par les bombardements de la coalition arabe rendent plus difficile un engagement militaire accru de Washington au côté des Saoudiens et des Emiratis, les fers de lance de la coalition. Pour l'instant, les Etats-Unis fournissent à la coalition du renseignement et du ravitaillement en vol pour les avions menant des bombardements au Yémen. Les entretiens mercredi avec le roi Salmane et le ministre de la Défense, le puissant vice-prince héritier Mohammed ben Salmane, ont été "hautement productifs en terme de résultats, y compris sur comment nous allons lutter avec l'un de nos meilleurs partenaires contre le terrorisme", s'est borné à déclarer M. Mattis. lby/feb

Bize Ulaşın

Adres : Teşvikiye Deryadil Sok. Şeren Apt. No: 104/10 Şişli 34365, İstanbul
Telefon : +90 212 296 00 39
E-Posta : info@c4defence.com

Son Haberler

GÜNDEM

TUSAŞ TAI Basın Bülteni

TUSAŞ – Türk Hav...

GÜNDEM

TEMREN İlk Tatbikatında

Milli Savunma Bakanlığı, bu...

GÜNDEM

İsrail'e özel F-35

İsrail Hava Kuvvetleri, bug...

Twitter

COPYRIGHT © 2015 C4 Defence.