55. Sayı  
Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Argentina-military-submarine-sonar - 20.11.2017 Afp-Feed: mer-accident-Argentine-armée - 20.11.2017 Afp-Feed: ALERT - 20.11.2017 Afp-Feed: Argentina-military-submarine,WRAP-updat - 20.11.2017 Afp-Feed: Argentine-armée-transport-accident,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique,LEAD - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-politics-army,lead - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-politics-army-calm - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-politics-army - 20.11.2017 Afp-Feed: Russie-armée-défense-industrie - 20.11.2017 Afp-Feed: Afghanistan-unrest,lead - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Afghanistan-unrest - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-politique-armée,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Argentine-armée-transport-accident,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique,LEAD - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique - 20.11.2017
Uluslararası Savunma Haberleri-AFP
14.11.2017 18:08

Yémen-Arabie-conflit-aviation-2ELEAD,2ELEAD

Yémen-Arabie-conflit-aviation-2ELEAD,2ELEAD Un raid a détruit le système de navigation aérienne à Sanaa (rebelles) (2ELEAD) ATTENTION - ajoute aéroport d'Aden rouvert /// Sanaa, 14 nov 2017 (AFP) - L'Autorité de l'aviation civile dans la capitale yéménite, contrôlée par les rebelles houthis, a affirmé mardi qu'une frappe aérienne, attribuée aux Saoudiens, avait détruit le système de navigation à l'aéroport de Sanaa, ce qui pourrait entraver les vols humanitaires. Cette annonce intervient alors que l'ONU a dit craindre "la plus grande famine" de ces dernières décennies au Yémen et appelé la coalition arabe dirigé par l'Arabie saoudite, qui mène depuis 2015 une opération militaire contre les rebelles, à lever rapidement le blocus qu'elle impose à ce pays. Les agences humanitaires ont besoin d'un "accès total" à tous les ports et aéroports, a déclaré lundi à la presse le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric. Un raid de la coalition arabe sous commandement saoudien a entraîné "la destruction totale du système de navigation par radio", interrompant les vols vers l'aéroport de la capitale, c'est-à-dire ceux des Nations unies et d'organisations humanitaires internationales, a assuré l'Autorité de l'aviation civile à Sanaa, dans un communiqué cité par l'agence rebelle Saba. L'AFP n'a pas été en mesure de confirmer dans l'immédiat cette information. Après le tir d'un missile le 4 novembre par les rebelles chiites houthis du Yémen intercepté au-dessus de la capitale saoudienne, la coalition arabe a accusé l'Iran d'avoir fourni ce type de missile aux rebelles et a renforcé le blocus maritime, aérien et terrestre autour du Yémen. Le week-end dernier, un léger desserrement de l'étau a été annoncé mais cet allègement a été jugé insuffisant par les Nations unies et des ONG qui ont besoin d'acheminer l'aide humanitaire via les ports et aéroports. L'aéroport de Sanaa était déjà fermé aux vols commerciaux. Seuls les vols humanitaires étaient autorisés au cas par cas par la coalition sous commandement saoudien. Dans le cadre du renforcement de son blocus aérien, la coalition avait également fermé l'aéroport d'Aden, la grande ville du sud du pays où se trouve le gouvernement yéménite. Les vols en direction de l'aéroport d'Aden ont repris avec la permission de la coalition, a indiqué mardi un responsable de la compagnie aérienne publique Yemenia. Un vol commercial en provenance du Caire a atterri puis est reparti plus tard, le premier en une semaine, a-t-il dit. "Le volume des vols va augmenter graduellement dans les prochains jours", a ajouté ce responsable, notant que Yemenia reprendrait ses quatre vols hebdomadaires d'Aden vers Le Caire, ainsi que deux vers Jeddah et Ryad, trois vers Amman et un vers Khartoum. La guerre au Yémen oppose les forces gouvernementales, qui ont été chassées en septembre 2014 de Sanaa, aux rebelles houthis, issus de la minorité zaïdite (branche du chiisme), très présente dans le nord, à la frontière saoudienne. En mars 2015, le gouvernement yéménite du président Abd Rabbo Mansour Hadi a reçu le soutien de la coalition emmenée par Ryad, mais les forces loyalistes regroupées dans le sud peinent à remporter des victoires décisives. Selon l'Organisation mondiale de la santé, le conflit a fait plus de 8.650 morts et quelque 58.600 blessés, dont de nombreux civils. Le Yémen connaît "la pire crise humanitaire de la planète", selon l'ONU. mah/atm/vl/mer

Bize Ulaşın

Adres : Teşvikiye Deryadil Sok. Şeren Apt. No: 104/10 Şişli 34365, İstanbul
Telefon : +90 212 296 00 39
E-Posta : info@c4defence.com

Son Haberler

GÜNDEM

Çin'in Yeni ICBM'i, Envan

Çin'in Dongfeng-...

GÜNDEM

Atak'ın Eli Kulağında

Türk Havacılık ve Uzay...

GÜNDEM

Norveç, İlk SAR-AW101'i T

Norveç, arama ve kur...

Twitter

COPYRIGHT © 2015 C4 Defence.