55. Sayı  
Afp-Feed: Zimbabwe-politique-armée,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Argentina-military-submarine-sonar - 20.11.2017 Afp-Feed: mer-accident-Argentine-armée - 20.11.2017 Afp-Feed: ALERT - 20.11.2017 Afp-Feed: Argentina-military-submarine,WRAP-updat - 20.11.2017 Afp-Feed: Argentine-armée-transport-accident,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique,LEAD - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-politics-army,lead - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-politics-army-calm - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-politics-army - 20.11.2017 Afp-Feed: Russie-armée-défense-industrie - 20.11.2017 Afp-Feed: Afghanistan-unrest,lead - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Afghanistan-unrest - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-politique-armée,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Argentine-armée-transport-accident,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique,LEAD - 20.11.2017
Uluslararası Savunma Haberleri-AFP
15.11.2017 05:28

armée-Birmanie-USA-diplomatie-conflit-réfugiés

armée-Birmanie-USA-diplomatie-conflit-réfugiés Rohingyas: Tillerson veut accentuer la pression sur l'armée birmane Naypyidaw (Birmanie), 15 nov 2017 (AFP) - Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, arrivé mercredi en Birmanie, va presser la dirigeante Aung San Suu Kyi et le chef de l'armée de mettre un terme à la violence qui ravage l'ouest du pays. Le ton se veut ferme à l'encontre des "dirigeants militaires", que le chef de la diplomatie américaine a jugés "responsables" de la crise de la minorité musulmane rohingya, dont plus de 600.000 membres ont fui au Bangladesh en deux mois et demi. L'ONU dénonce une opération d'"épuration ethnique". Tillerson doit rencontrer d'abord le chef de l'armée Min Aung Hlaing pour lui demander de mettre fin à la violence et de mener une "enquête crédible" sur les exactions, a expliqué un haut responsable américain avant le voyage. "Nous pensons que la Birmanie a fait beaucoup de progrès au cours des dernières années et nous ne voudrions pas voir ces progrès annulés par une réponse inadéquate à une crise comme celle-ci", a déclaré le responsable. L'armée, qui a récemment démenti tout abus après une enquête interne, explique lutter contre la rébellion rohingya. Mais dans les camps au Bangladesh, où les Rohingyas se sont massés, les réfugiés témoignent des exactions de l'armée: meurtres, viols, torture, incendie de village... "Le monde ne peut pas (...) rester observateur face aux atrocités dont il est fait état", a martelé fin octobre Rex Tillerson. Mais les Etats-Unis, comme la majorité des pays occidentaux, tentent de préserver un équilibre qui complique leur action. Depuis le début de la crise, ils prennent soin de ne pas blâmer Aung San Suu Kyi, faisant la distinction entre le gouvernement civil de la prix Nobel de la paix et les militaires. Même si la dirigeante birmane est critiquée par ailleurs à l'étranger pour son peu d'empathie envers les Rohingyas, Washington lui a réaffirmé son soutien et a salué son engagement à permettre le retour des personnes qui ont fui. Elle doit composer avec une armée qui est à la manoeuvre sur le terrain et sur laquelle elle n'a pas réellement de pouvoir et une opinion publique largement xénophobe et antimusulmane. Les Rohingyas représentent la plus grande population apatride du monde depuis que la nationalité birmane a été retirée à ses membres en 1982, sous le régime militaire. Victimes de discriminations, ils n'ont pas de papiers d'identité, ne peuvent pas voyager ou se marier sans autorisation. Et ils n'ont accès ni au marché du travail ni aux services publics comme les écoles et hôpitaux. bur-tib/cro

Bize Ulaşın

Adres : Teşvikiye Deryadil Sok. Şeren Apt. No: 104/10 Şişli 34365, İstanbul
Telefon : +90 212 296 00 39
E-Posta : info@c4defence.com

Son Haberler

GÜNDEM

Çin'in Yeni ICBM'i, Envan

Çin'in Dongfeng-...

GÜNDEM

Atak'ın Eli Kulağında

Türk Havacılık ve Uzay...

GÜNDEM

Norveç, İlk SAR-AW101'i T

Norveç, arama ve kur...

Twitter

COPYRIGHT © 2015 C4 Defence.