55. Sayı  
Afp-Feed: Zimbabwe-politique-armée,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Argentina-military-submarine-sonar - 20.11.2017 Afp-Feed: mer-accident-Argentine-armée - 20.11.2017 Afp-Feed: ALERT - 20.11.2017 Afp-Feed: Argentina-military-submarine,WRAP-updat - 20.11.2017 Afp-Feed: Argentine-armée-transport-accident,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique,LEAD - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-politics-army,lead - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-politics-army-calm - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-politics-army - 20.11.2017 Afp-Feed: Russie-armée-défense-industrie - 20.11.2017 Afp-Feed: Afghanistan-unrest,lead - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Afghanistan-unrest - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-politique-armée,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Argentine-armée-transport-accident,PREV - 20.11.2017 Afp-Feed: Zimbabwe-armée-politique,LEAD - 20.11.2017
Uluslararası Savunma Haberleri-AFP
14.11.2017 15:24

transport-aviation-diplomatie-Argentine-France

transport-aviation-diplomatie-Argentine-France Equipage Air France arrêté en Argentine: Paris demande "des explications" Paris, 14 nov 2017 (AFP) - La France a demandé mardi "des explications" à l'Argentine après l'interpellation d'un équipage d'Air France à Buenos Aires, dans des conditions qualifiées d'"effroyables" par un syndicat. Selon ce syndicat d'hôtesses et de stewards (SNPNC), les personnels ont été interpellés à la suite d'accusations proférées par une passagère, "fille d'un ancien vice-ministre de la justice", à qui la compagnie avait refusé un surclassement. "Le 30 octobre dernier, l'équipage de l'avion du vol Air France Paris-Buenos Aires ainsi qu'un passager français ont été retenus par la police à leur arrivée à l'aéroport", confirme le ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué. "Les membres de l'équipage ont été retenus par la police argentine durant sept heures le même jour, puis le lendemain pendant près de onze heures par la justice. Aucune charge n'a été retenue contre eux et ils ont pu regagner la France après qu'Air France a dû annuler son vol Buenos Aires-Paris du 1er novembre", ajoute le texte. Le SNPNC a condamné lundi un interrogatoire mené "dans des conditions bafouant les droits fondamentaux". "A la suite d'accusations proférées par une passagère", fille d'"un ancien vice-ministre de la Justice", les 14 membres d'un équipage Air France "ont vécu 48 heures d'angoisse" à leur arrivée à Buenos Aires, un "calvaire", selon le SNPNC. La direction d'Air France s'est quant à elle déclarée "particulièrement choquée". "La France déplore cet incident sur lequel toute la lumière doit être faite", ajoute le ministère français des Affaires étrangères. "Elle demande aux autorités argentines des explications sur les conditions dans lesquelles l'équipage a été retenu", selon le communiqué. "Le consulat général de France à Buenos Aires a demandé aux autorités locales dès le début de la procédure de pouvoir immédiatement assurer sa mission de protection consulaire", précise le communiqué. Selon le SNPNC, l'équipage avait peu avant son interpellation refusé à la passagère à l'origine des accusations d'être surclassée, faute de place. lv/ces

Bize Ulaşın

Adres : Teşvikiye Deryadil Sok. Şeren Apt. No: 104/10 Şişli 34365, İstanbul
Telefon : +90 212 296 00 39
E-Posta : info@c4defence.com

Son Haberler

GÜNDEM

Çin'in Yeni ICBM'i, Envan

Çin'in Dongfeng-...

GÜNDEM

Atak'ın Eli Kulağında

Türk Havacılık ve Uzay...

GÜNDEM

Norveç, İlk SAR-AW101'i T

Norveç, arama ve kur...

Twitter

COPYRIGHT © 2015 C4 Defence.