AFP

transport mer énergie distribution pétrole gaz armée Norvège,LEAD 13 Haziran 2019 - 13:31

Mer d'Oman : le pétrolier Front Altair, cible d'une attaque présumée, n'a pas coulé (compagnie) Oslo, 13 juin 2019 (AFP) - Le pétrolier Front Altair, cible d'une attaque présumée jeudi en mer d'Oman, n'a pas coulé, a affirmé à l'AFP le directeur général de la compagnie Frontline, propriétaire du navire, démentant ainsi des informations d'origine iranienne. "Je peux confirmer que le navire n'a PAS coulé", a écrit Robert Hvide Macleod dans un SMS à l'AFP. Les 23 personnes qui se trouvaient à bord sont "toutes en sécurité", a-t-il ensuite précisé. L'agence officielle iranienne Irna avait auparavant annoncé que le Front Altair avait coulé. Battant pavillon des îles Marshall, le pétrolier de 111.000 tonnes a été "attaqué" jeudi matin entre les Emirats et l'Iran, trois explosions ayant été signalées à bord, ont annoncé les autorités maritimes norvégiennes. Aucune autre précision n'a pu être obtenue auprès de Frontline à ce stade. Selon la Direction norvégienne des affaires maritimes, l'équipage du Front Altair a été transbordé sur un navire qui passait à proximité. Les autorités maritimes norvégiennes ont appelé les navires du pays à faire preuve de "vigilance et prudence élevées" dans la région et à "se tenir jusqu'à nouvel ordre à bonne distance des eaux iraniennes". phy/gab/phv FRONTLINE

76. Sayı