AFP

épidémie virus transport aviation rail gouvernement santé 23 Şubat 2020 - 15:04

Coronavirus: les pays voisins de l'Italie vigilants mais sans paniquer Paris, 23 fév 2020 (AFP) - Les pays voisins de l'Italie, notamment la France et l'Autriche, suivent avec attention, sans paniquer, l'évolution de la situation sanitaire dans la péninsule, où le nombre de cas de coronavirus dépasse maintenant la centaine et où onze villes sont en quarantaine. Le ministre français de la Santé Olivier Véran tiendra dimanche soir un point presse sur le coronavirus, a fait savoir à l'AFP le service de presse du ministère. La France se prépare à une possible "épidémie" du nouveau coronavirus, a déclaré M. Véran dans un entretien au Parisien Dimanche, estimant "très probable" la possibilité de nouveaux cas en France. "Une épidémie? Nous nous y préparons", a-t-il dit, évoquant notamment l'augmentation du "nombre de laboratoires équipés en tests de diagnostic pour atteindre une capacité de plusieurs milliers d'analyses par jour et sur tout le territoire, contre 400 aujourd'hui". Samedi, le ministère autrichien de la santé avait pour sa part estimé qu'il n'y avait pour l'heure "pas de raison de paniquer". "Nous avons mené en Autriche jusqu'à présent 181 tests sur des cas de suspicion, qui se sont tous révélés négatifs. Nous sommes en contact permanent avec tous les pays de l'Union européenne et en capacité de prendre des mesures immédiates en cas de suspicion d'un lien avec l'Autriche", a fait savoir le ministère autrichien. Onze villes sont en quarantaine en Italie où plus de 100 cas de Covid-19 sont recensés. Côté transports, "Air France assure normalement l'ensemble de ses vols vers et en provenance de l'Italie", a déclaré dimanche à l'AFP un porte-parole de la compagnie aérienne. De son côté, la SNCF diffuse depuis quelques jours des messages dans les grandes gares françaises appelant les voyageurs à contacter le 15 en cas de maladie, mais n'a pour l'heure déployé aucun dispositif spécifique au sujet de l'Italie, a affirmé un porte-parole du groupe ferroviaire. Idem chez Aéroport de Paris: "nous appliquons les recommandations du ministère de la Santé", or "les recommandations sur l'Italie n'ont pas été modifiées pour le moment à notre connaissance", a déclaré un porte-parole. La préfecture des aéroports indique pour sa part qu'"il n'y a pas de mesures particulières, on reste sur le dispositif existant", à savoir: à Roissy, distribution d'affichettes pour les voyageurs en provenance d'Italie et présence d'équipes médicales pour informer, rassurer voire prendre la température des passagers qui le souhaitent. Aucun dispositif spécifique n'est en revanche prévu à Orly, où aucun vol direct n'est assuré vers l'Italie. bur-bt/ak/nm

84. Sayı