AFP

Chine transport diplomatie politique,PREV 25 Mart 2020 - 23:15

Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde (REPERES-ACTUALISATION) ATTENTION - Actualise bilans pandémie, confinement, ajoute Antonio Guterres, plans d'aide géants, Poutine /// Paris, 25 mars 2020 (AFP) - Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19, qui a déjà fait plus de 20.000 morts dans le monde. - Le monde confiné - Plus de trois milliards de personnes dans près de 70 pays ou territoires - soit plus d'un tiers de l'humanité - sont appelées à rester confinées chez elles pour lutter contre la propagation du Covid-19, selon un décompte de l'AFP. Deuxième pays le plus peuplé du monde derrière la Chine, l'Inde - 1,3 milliard d'habitants - est entrée mercredi en confinement. Le président Vladimir Poutine a appelé les Russes à "rester à la maison", décrété la semaine prochaine chômée et reporté le vote sur sa réforme constitutionnelle. En Arabie saoudite, Ryad et les deux villes saintes de Médine et La Mecque sont en quarantaine. En Egypte, un couvre-feu nocturne de deux semaines est entré en vigueur. Et l'Iran va interdire d'ici vendredi la circulation entre les villes. Le Parlement britannique a fermé ses portes pour près d'un mois. - La Chine bouge à nouveau - A l'inverse, en Chine, les restrictions drastiques imposées depuis des mois dans la province du Hubei (centre, plus de 50 millions d'habitants), épicentre de la pandémie, ont été levées, sauf dans la capitale régionale Wuhan, provoquant embouteillages sur les routes, et ruées sur les trains et les autocars. - "L'humanité entière" menacée (ONU) - La pandémie "menace l'humanité entière", selon le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. "L'ensemble de l'humanité doit riposter. Une action et une solidarité mondiales sont cruciales", a affirmé M. Guterres en lançant un "plan de réponse humanitaire mondial" pour soutenir les pays les plus pauvres. Le Fonds monétaire international et la Banque mondiale ont de leur côté demandé aux créanciers bilatéraux des pays les plus pauvres "de geler les remboursements de dettes". - Plus de 20.000 morts - La pandémie a fait au moins 20.599 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 19H00 GMT. Plus de 447.030 cas d'infection ont été diagnostiqués dans 182 pays et territoires. Les pays les plus touchés sont l'Italie, avec 7.503 morts pour 74.386 cas, l'Espagne avec 3.434 morts (47.610 cas), la Chine continentale avec 3.281 morts (81.218 cas), l'Iran avec 2.077 morts (27.017 cas) et la France avec 1.331 morts (25.233 cas). - "Pont aérien" avec la Chine - Le Premier ministre français Edouard Philippe a annoncé la mise en place d'un "pont aérien" entre la France et la Chine pour faire venir des millions de masques de protection. L'Espagne a commandé à Pékin pour 432 millions de matériel sanitaire. - Plans de soutien géants - Aux Etats-Unis, la majorité républicaine et l'opposition démocrate se sont accordés sur un texte majeur qui va mobiliser autour de 2.000 milliards de dollars. Les députés allemands ont voté des mesures d'un montant global sans précédent proche de 1.100 milliards d'euros. - Eviter "des ravages" en prison - Après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la Haut-Commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU Michelle Bachelet a appelé à la libération urgente de détenus à travers le monde pour éviter que la pandémie ne fasse des "ravages" dans les prisons souvent surpeuplées. Le Soudan et l'Ethiopie ont annoncé chacun mercredi la libération prochaine de plus de 4.000 détenus. - Pas de processions pour Pâques - Les célébrations de Pâques auront lieu sans fidèles ni lavements de pieds ou processions, stipule "un décret en temps de Covid-19" publié par le Saint-Siège. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé à organiser les célébrations religieuses en ligne. bur-acm/mw/fjb

83. Sayı