AFP

Mali conflit armée 22 Ocak 2020 - 15:58

Mali: deux soldats maliens tués par l'explosion d'une mine Bamako, 22 jan 2020 (AFP) - Deux soldats maliens ont été tués mardi par l'explosion d'une mine près de Douentza, dans le centre du Mali, en guerre contre les jihadistes, a indiqué un porte-parole de l'armée mercredi. Deux autres soldats ont été blessés quand leur véhicule en provenance de Boni et à destination de Douentza a sauté sur une mine, a précisé le colonel Diarran Koné. "Le chemin que nous avons emprunté était miné. J'ai eu la vie sauve parce que j'étais derrière. Heureusement, le secours est venu à temps", a déclaré à l'AFP l'un des blessés. Le Mali, le Burkina Faso et le Niger voisins sont en proie à une sévère dégradation sécuritaire et une propagation des violences jihadistes qui alarment la communauté internationale, malgré la présence de forces françaises, onusiennes et africaines. Le nombre de victimes des violences terroristes y a été multiplié par cinq depuis 2016 pour atteindre environ 4.000 morts en 2019 selon l'ONU. Le conflit au Sahel a fait des centaines de milliers de déplacés. En dehors des attaques contre les forces armées ou les populations civiles, la pose de mines artisanales le long des principaux axes de communication par les jihadistes provoque des dizaines d'explosions chaque année. Pour se défendre contre les embuscades et les mines, l'armée malienne se renforce actuellement en véhicules blindés. La semaine passée, elle a reçu 13 véhicules fournis par l'Union européenne sur un lot 46 déjà livrés ou en passe de l'être aux pays du Sahel, et en a réceptionné 14 autres sur un total de 130 achetés par l'Etat malien ou offerts par les Emirats arabes unis. kt-lal/thm

82. Sayı