AFP

RDCongo Rwanda rébellion armée 21 Ocak 2020 - 21:30

RDC: deux soldats tués par des rebelles hutus rwandais (armée) Goma (RD Congo), 21 jan 2020 (AFP) - Deux soldats congolais ont été tués par des rebelle hutus rwandais ex-génocidaires, mardi, dans l'est de la République démocratique du Congo, où Kinshasa affirme leur livrer une guerre sans merci avec le soutien total de Kigali. Les rebelles du Front démocratique de libération du Rwanda (FDLR) "ont attaqué une position" de l'armée congolaise dans la nuit de lundi à mardi dans l'arrière-pays de Goma (province du Nord-Kivu), a déclaré à l'AFP un porte-parole militaire dans la région, le major Guillaume Djike. "Malheureusement deux soldats sont tombés dans cette attaque. Nous continuons à traquer les rebelles". "Nous encourageons l'armée à poursuivre ces opérations de traque des groupes armés", a déclaré pour sa part un député provincial du Nord-Kivu, Elie Nzaghanie. L'armée congolaise avait annoncé en septembre avoir tué le chef des FDLR, Sylvestre Mudacumura, poursuivi par la Cour pénale internationale (CPI) pour des crimes de guerre dans l'est de la RDC. Cette annonce avait été saluée par le Rwanda voisin, qui reprochait auparavant à la RDC de ne pas en faire assez contre le FDLR. Kigali accuse cette organisation de compter dans ces rangs d'anciens responsables du génocide des Tutsi au Rwanda en 1994. Un ministre rwandais s'est déclaré prêt à fournir à l'armée congolaise "de l'assistance et des renseignements" dans sa traque des FDLR et de ses groupes dissidents. Il n'a pas confirmé les rumeurs insistantes d'une présence de soldats rwandais en RDC. Le nombre de combattants FDLR était estimé de 500 à 600 il y a un an. ak-st/jh

82. Sayı