AFP

espionnage Bulgarie Russie diplomatie défense énergie 24 Ocak 2020 - 16:53

La Bulgarie démasque deux nouveaux espions russes Sofia, 24 jan 2020 (AFP) - La Bulgarie veut convoquer l'ambassadeur de Russie à Sofia vendredi, après avoir accusé d'espionnage deux diplomates russes, nouvelle illustration du rafraîchissement diplomatique entre ces deux pays historiquement proches. "Des enquêtes ont été ouvertes sur deux ressortissants étrangers qui recueillaient des informations classées secret défense puis les transmettaient à un Etat étranger", a indiqué le parquet bulgare dans un communiqué. Le parquet a toutefois précisé que ces enquêtes avaient été rapidement refermées, en raison de l'immunité diplomatique dont jouissent ces deux hommes. "L'ambassadeur russe sera convoqué avant la fin de la journée", a réagi la cheffe de la diplomatie bulgare Ekaterina Zaharieva. "Nous allons prendre les mesures appropriées, ils [les deux diplomates russes] seront probablement déclarés persona non grata", a ajouté Mme Zaharieva dont le pays est membre de l'Otan et de l'Union européenne. L'un des deux espions présumés était enregistré comme premier secrétaire au service consulaire de l'ambassade de Russie à Sofia. Mais il "cherchait en fait depuis 2017 des données sur notre système électoral", selon la justice bulgare. Son collègue, au service commercial de l'ambassade, recueillait de son côté "des informations concernant l'approvisionnement et la sécurité énergétique". Il les "transmettait au siège du service de renseignement russe à Moscou", a également indiqué le parquet. Le procureur général bulgare Ivan Guechev s'est entretenu jeudi avec une diplomate américaine en charge de la coopération judiciaire entre la Bulgarie et les États-Unis. Cette rencontre a eu lieu alors que les relations entre la Bulgarie et la Russie se sont tendues ces derniers mois. En septembre, le parquet bulgare avait inculpé pour des faits d'espionnage en faveur du Kremlin un ancien député socialiste bulgare. Puis pour la première fois depuis vingt ans, Sofia a expulsé en octobre un diplomate russe, l'accusant notamment d'avoir "conspiré" avec cet élu "ayant accès à des informations confidentielles émanant de la Bulgarie, de l'Union européenne et de l'Otan". La Russie avait alors riposté en décembre en expulsant à son tour un diplomate bulgare. Sofia entretient depuis la chute du communisme en 1989 des relations politiques et économiques privilégiées avec Moscou et les intérêts russes sont très présents dans le monde bulgare des affaires. La Bulgarie s'était abstenue d'expulser des diplomates russes, dans le cadre de la réaction européenne concertée à l'empoisonnement de l'ex-agent double Serguei Skripal. vs/bg/lch

82. Sayı