AFP

espionnage justice défense USA renseignement médias 21 Şubat 2020 - 05:30

Un expert du renseignement américain reconnaît avoir divulgué des secrets militaires =(Photo Archives)= Washington, 21 fév 2020 (AFP) - Un expert de l'agence de renseignement du département américain de la Défense a plaidé coupable jeudi, reconnaissant avoir divulgué à des journalistes des informations militaires strictement confidentielles. Henry Kyle Frese, 31 ans, encourt une peine maximale de 10 ans de prison pour avoir révélé à des journalistes des informations secrètes, notamment des détails sur les systèmes d'armement de pays étrangers, a annoncé le ministère de la Justice dans un communiqué. Spécialisé dans la lutte contre le terrorisme, M. Frese a été employé à temps plein par l'agence de renseignement de la Défense américaine (DIA) de février 2018 jusqu'à son arrestation en octobre 2019. Il possédait une habilitation de sécurité élevée. L'analyste a fouillé les systèmes informatiques à autorisation restreinte du gouvernement au moins une trentaine de fois en 2018, ont précisé les autorités judiciaires américaines. M. Frese a ensuite transmis les informations recueillies à deux journalistes en 2018 et 2019, soit de manière orale, soit en leur envoyant des messages privés sur les réseaux sociaux selon la même source. Un média, dont le nom n'est pas spécifié, a publié huit articles contenant des informations classifiées, selon le ministère de la Justice. M. Frese "a attiré l'attention d'adversaires de notre pays sur des informations sensibles sur la défense nationale, mettant la sécurité de la nation en danger", a affirmé John Demers, ministre adjoint de la Justice chargé des questions de sécurité nationale. "Divulguer ce type d'informations pour son intérêt personnel, ou celui d'autres personnes, n'est pas altruiste ou héroïque, c'est criminel", a-t-il ajouté. Les journalistes impliqués dans cette affaire travailleraient pour les chaînes CNBC et NBC News, selon les médias américains. bgs/dax/iba

84. Sayı