AFP

transport aviation logistique France Chine virus pandémie santé,LEAD 30 Mart 2020 - 16:09

Coronavirus: arrivée en France de 10 millions de masques venant de Chine =(Photo)= ATTENTION - version étranger /// Vatry (France), 30 mars 2020 (AFP) - Un avion cargo transportant une dizaine de millions de masques médicaux a atterri lundi à l'aéroport de Paris-Vatry, au Nord-Est de la capitale française dans le cadre du "pont aérien" entre la Chine et la France pour faire face à l'épidémie de Covid-19, a constaté un photographe de l'AFP. L'appareil, un Antonov-124 de la compagnie Volga, est le premier d'une noria de rotations affrétées par le logisticien Geodis pour le compte de l'État, a affirmé à l'AFP Eric Martin-Neuville, directeur général de l'activité commission de transport international de Geodis. Quatre rotations sont prévues chaque semaine avec deux appareils de ce type affrétés auprès d'une société russe basée à Krasnoïarsk. Selon la direction de l'aéroport, "la prochaine livraison aura lieu mercredi et seize vols sont déjà programmés au mois d'avril". Ce pont aérien s'établit alors que la France fait face à une pénurie de masques de protection, parmi d'autres équipements manquants pour affronter la propagation de l'épidémie et que les critiques montent pour dénoncer une certaine impréparation de l'Etat. "On a sécurisé les moyens de transport pour un mois et renouvelé pour un mois supplémentaire voire plus", a détaillé M. Martin-Neuville. L'Antonov-124 peut transporter 650 m3 de marchandises, soit 10 à 13 millions de masques par vol, selon lui. Dimanche, un autre vol, d'Air France, a atterri à l'aéroport parisien de Roissy avec 5,5 millions de masque. Samedi, le gouvernement, qui fait face à des critiques croissantes et dont la cote de confiance pour affronter l'épidémie baisse, a annoncé l'instauration de ce pont aérien et la commande totale de "plus d'un milliard" de masques, précisant que les personnels soignants avaient besoin de 40 millions de masques par semaine, alors que la capacité de production hebdomadaire en France est de l'ordre de 8 millions. Outre les soignants, d'autres professions réclament de pouvoir en bénéficier, comme les policiers par exemple. mra-eva-fn/zl/fz/mm

85. Sayı