AFP

virus santé épidémie transport Chine Russie Iran CoréeSud 28 Şubat 2020 - 11:06

Coronavirus: nouvelles mesures russes contre l'Iran et la Corée du Sud Moscou, 28 fév 2020 (AFP) - La Russie a annoncé vendredi la mise en place de restrictions à l'entrée sur son territoire pour les citoyens iraniens et les voyageurs venant de Corée du Sud, deux pays parmi les plus touchés par l'épidémie du nouveau coronavirus. Dans un décret, le gouvernement russe a annoncé la "suspension provisoire" dès vendredi de l'autorisation d'entrer sur son territoire pour les citoyens iraniens. Les autorités russes doivent notamment arrêter de délivrer des visas pour "les voyages privés, de travail et d'étude", des permis de travail ainsi que "les autorisations de recruter des travailleurs" , dit le texte. Un deuxième décret publié simultanément annonce des restrictions à partir du 1er mars visant les voyageurs arrivant de Corée du Sud par avion. Sauf certaines catégories spécifiques, comme les représentants officiels et les citoyens de quelques pays alliés de Moscou, leur entrée en Russie sera refusée. La Russie avait déjà déconseillé mercredi à ses citoyens de se rendre en Italie, en Iran et en Corée du Sud face à la progression du nouveau coronavirus dans ces pays. Si la Chine était jusqu'à peu l'unique foyer mondial de coronavirus, le risque s'est démultiplié avec l'émergence de nouveaux pays-sources comme la Corée du Sud, l'Iran et l'Italie. Vendredi, la Corée du Sud a fait état de 256 contaminations supplémentaires, portant le total à 2.022 malades dont 13 morts. Jeudi, l'Iran avait annoncé 106 contaminations supplémentaires, portant le total à 245, dont 26 morts. La Russie a déjà pris des mesures drastiques envers la Chine, interdisant notamment l'accès à son territoire aux Chinois et fermant ses quelque 4.250 km de frontières communes. tbm/apo/lch

84. Sayı